Forum public du ClubNaturiste.net

Ce forum, créé le 28 décembre 2005, est ouvert à tous...
Le Club Naturiste prône un naturisme familial, convivial, en harmonie avec la nature, et dans le respect de chacun.
___________________________________
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?   Mar 12 Jan 2010, 19:21

Depuis le départ de Soasc (et surtout ses causes), je m'ai rappelé un tas de questions que je m'avais posées il y a longtemps.
Je les ai reposées à des potes, amateurs de philo et nous avons débattu sur le sujet.

L'essentiel de ce qui en ressort est ceci :

- si nous éprouvons quelque chose (a priori un sentiment et/ou une sensation ?) dans la nudité (ou le dépouillement ?), éprouvons-nous l'inverse (nous vêtir) ?
Pour moi, la réponse est : oui. Pour différentes raisons (hello Ballian !). Pour mes potes aussi ;

- y a-t-il une différence entre "naturisme", "nudisme" et "nudité" ?
Pour moi, la réponse est super oui. Mais cette réponse m'apparaît trop compliquée à expliquer (ici) car elle risque de gâcher mon instinct...
Mes potes disent (globalement) que ce sont des tendances associées à des modes de pensées liées elles-mêmes à un certain comportementalisme, à une recherche "naturalisme", à une confrontation du Soi à...
J'ai pas tout capté.

- peut-on être nu face à n'importe qui d'autre ?
Je continue à me poser la question (circonstances ?)...
Je suis convaincu que non, après 40 ans de "pratique".

- doit-on revendiquer ? Et c'est bien là ce qui nous intéresse.
Ma réponse est : non (avant la confrontation), mais oui (après).
Comment ?
C'est là la question que je soumet au forum...

Amitiés, naturellement.

Joan
Revenir en haut Aller en bas
vivinude
intervenant expert *
intervenant expert *
avatar

Masculin Nombre de messages : 270
Age : 50
Ville : centre
naturiste depuis : 4 ans
Loisirs : randonnée
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?   Mar 12 Jan 2010, 20:01

doit-on revendiquer? ..... mais revendiquer quoi? La nudité en tout lieu?

ou revendiquer pour la sauvegarde du naturisme ?

PS: moi les raisons du départs de soacs je les ignore
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leon3000
intervenant expert ****
intervenant expert ****
avatar

Masculin Nombre de messages : 732
Age : 57
Ville : lievin
naturiste depuis : 2003
Loisirs : INFORMATIQUE,PISCINE,promenade en foret,et quend pour sa plage immense
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?   Mar 12 Jan 2010, 22:52

revendiquer la sauvegarde du naturisme oui,la nudité partout non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?   Mar 12 Jan 2010, 23:04

vivinude a écrit:
doit-on revendiquer? ..... mais revendiquer quoi? La nudité en tout lieu?

ou revendiquer pour la sauvegarde du naturisme ?

PS: moi les raisons du départs de soacs je les ignore
A+

Salut à toi Vivi.
Parcours le forum pour savoir pourquoi Soasc est parti et pourquoi j'engage ce débat.

La nudité en tous lieux, non, évidemment.
Je ne crois pas avoir dit quelque chose dans ce sens.
Par ailleurs, malgré mon parcours, je tente de vivre avec mon temps, donc avec la diversité des opinions (et des contingences) que je côtoie et respecte avant de critiquer.
La question que je souhaitais soulever, c'est celle du "bien être" (quelle qu'en soit la raison) : d'être nu en différentes circonstances.
Revendiquer quoi, donc ?
C'est vaste, flou et compliqué, je sais.
Mais n'est-ce pas le thème de ce forum ?

Un de nos participants à ce forum a levé un lièvre.
En évoquant "être nu", que ce soit chez lui ou dans la nature, en photo...
Et en constatant ce que ce débat a provoqué, je me suis simplement questionné. C'est tout.
Et les questions révélées me ramènent loin en arrière (ce qui me plaît).
Pour être très bref, je dirais qu'entre "naturisme", "nudisme", "nudité", il y a surement de grandes nuances et je n'apprends rien à personne.
Je souhaitais simplement collecter et confronter les avis de chacun.
Peut-être parce que le thème essentiel de ce forum échappe à chacun d'entre nous ? Peut-être parce que l'opinion de femmes nous manquent ?...
Amitiés

OK Didier, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?   Mar 12 Jan 2010, 23:08

leon3000 a écrit:
revendiquer la sauvegarde du naturisme oui,la nudité partout non
Bien d'ac Wink
Revenir en haut Aller en bas
vivinude
intervenant expert *
intervenant expert *
avatar

Masculin Nombre de messages : 270
Age : 50
Ville : centre
naturiste depuis : 4 ans
Loisirs : randonnée
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?   Mer 13 Jan 2010, 14:35

je dois reconnaitre que j'ai bien du mal avec tes réponses, que je trouve confuses.

Alors je me contenterais de répondre brièvement à cette question : quelles différences entre naturisme, nudisme et nudité?

Pour moi, la nudité est une composante des deux premières, à savoir naturisme et nudisme. Concernant le nudisme, ceux sont des personnes qui apprécient les bienfaits de la nudité. Puis le naturisme c'est le nudisme avec en plus la notion de rapprochement avec la nature.

Ma référence naturiste est le peuple Zoé.

Parole d'un nudiste.


Dernière édition par vivinude le Mer 13 Jan 2010, 22:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CommandantBOD
intervenant expert ****
intervenant expert ****
avatar

Masculin Nombre de messages : 823
Age : 47
Ville : CALAIS
naturiste depuis : naissance
Loisirs : Voyages, Photographie, Mosaiques antiques, Détection, Radio-communications, Internet
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?   Mer 13 Jan 2010, 16:59

Et c'est la meilleure référence qui soit à mon humble avis également.
Pour moi il est impossible de trouver plus naturiste que cette peuplade, en son état en 2009 quand Nicolas HULOT était allé les rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plagenat.pagesperso-orange.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?   Mer 13 Jan 2010, 21:12

A Vivi : pardon d'être confus (je le sais) mais c'est comme ça dans ma tête scratch

A toi et à BOD : c'est ça que j'attendais de ce forum.

Je ne me pose pas de questions existentielles sur le sujet. Comprenez bien.
Mais le naturisme est un monde que je côtoie peu et comme vous le savez maintenant, je suis friand de connaissances.

Etre naturiste en famille, entre amis, sur la Côte Sauvage (près de Royan), c'était... naturel, facile, normal dans les années 70.
Je n'ai donc jamais fréquenté de centres, à part dans ces années là, toujours près de Royan et ça s'appelait "L'espace du possible".

Et puis les aléas de la vie ont fait que j'ai de moins en moins pratiqué.
Je manque donc de témoignages, c'est tout.
Je me demande simplement, aujourd'hui, la différence qu'il peut y avoir entre ma passion pour la nature, mon plaisir de la "ressentir" pleinement dans le dépouillement, et (entre autre) ce que j'ai pu lire ici...
Je veux dire que pour moi, la nudité, si c'est quelque chose de "natif", naturel, ça peut être la même chose pour tout le monde, du domaine de l'intimité.
Avec ou sans nécessité de l'évoquer.

Comme chacun d'entre nous, sans doute, j'essaie donc de me situer dans mon environnement social, naturel, aussi bien que familial. Et ce, à tous les niveaux.
La nudité n'étant pas une préoccupation particulière.
D'ailleurs, j'aime aussi me vêtir. Surtout quand j'ai froid (salut BALIAN), que je travaille, ou que ceux que je côtoie seraient indisposés)...

En gros, je ne suis jamais sûr de rien, ni de moi. Et pour l'instant, pas plus rassuré que ça...
Je veux dire (il faut sans doute mieux se connaître) que pour l'instant, peu d'entre nous se dépouillent à travers les mots... à quelques exceptions près et... justement, ça nous fait réagir.

Je sais, je suis compliqué...
Mon message est long : je le continuerai plus tard...

Amitiés à tous, naturellement. study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?   Jeu 14 Jan 2010, 00:04

Perso, je partage tout à fait l'approche de Vivinude. La nudité n'est pour moi qu'un état de fait. Maintenant, la distinction entre nudisme et naturisme...je pense qu'effectivement, le naturisme est davantage lié à une idée de relation avec la nature, et relève plus d'un état d'esprit, d'une "philosophie" liée à une communion entre l'être et la nature, d'où le respect quasi concomitant et obligatoire avec la nature et l'Autre, celui-ci faisant partie évidemment de l'environnement naturel. Pour ça sans doute que, pour ma part, j'accepte facilement d'être "traité" de naturiste par des gens qui ne le sont pas, mais que je n'aime pas le terme de nudiste...
Quant au départ de Soasc, je trouve dommage, surtout si c'est lié au différend d'avec quelqu'un qui me semble plus exhibitionniste et obsédé que naturiste. Salutatous,
Bernardo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?   Ven 15 Jan 2010, 20:27

Hello !

Jusque là, nous sommes d'accord.

Reste à élucider la question de philosophie ou d'état d'esprit (pour moi, ça, c'est une curiosité, pas une nécessité).
Surtout quand on aborde le naturisme de manière... naturelle et qu'aucun débat n'a précédé.

Etre OK sur ce point n'implique pas "partager les mêmes points de vue".
Je sais, il y aurait bien à dire sur le concept. Mais ce forum n'est-il pas là pour ça ?
confused

Si dans mon enfance la nudité était punie, Evil or Very Mad dans mon adolescence, elle m'a questionné. scratch
En gros, j'ai refoulé ma tendance, au bénéfice de la bienséance (de mon éducation).
J'ai donc culpabilisé.

A l'age adulte, compte tenu de l'époque et du milieu social, elle s'est imposée. afro
J'en ai éprouvé les bienfaits, les plaisirs et les découvertes.

Après, tout devient complexe dans mon trajet de vie.
La ville, une nouvelle compagne, des enfants aux caractères différents et respectables, des voisins,...

Aujourd'hui, je ressens les situations de manière extrêmement différentes. Comme un retour en arrière.
Bien sûr, j'ai associé la Nature, l'environnement, à mes sensations et mes envies.
Je me sens donc "Naturiste".
Mais est-ce cela maintenant, en 2010 ?
Moi je ne le sais pas.
Dites-moi.

Et puis un beau jour, je croise (sans les comprendre totalement) les propos de ...54.
Je réagis vivement, comme beaucoup d'entre vous, puis le temps (un peu) passe.
Je me questionne.

Certes, nous avons à faire soit à un psychopathe, soit à un vieil adolescent.
Il n'y a aucune provocation dans ce que je dis, ni aucune insulte.
Mais oui. Etre nu peut être un immense plaisir et quand on le découvre isolément, ça pose de drôles de questions, non ?

Alors je pose ces questions et, en même temps, je fais un mea culpa (après le départ de SOASC Crying or Very sad ).
J'ai été rude vis-àvis de "A POIL 54", je ne regrette absolument rien, mais j'admets que son intervention m'a posé de nombreuses questions.
Ce n'est pas une conclusion mais comme d'hab' je suis long, donc je continuerai plus tard...

Ciao et amitiés, naturellement.
Revenir en haut Aller en bas
vivinude
intervenant expert *
intervenant expert *
avatar

Masculin Nombre de messages : 270
Age : 50
Ville : centre
naturiste depuis : 4 ans
Loisirs : randonnée
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?   Sam 16 Jan 2010, 13:27

Et comme d'hab., je ne sais jamais où tu veux en venir, et ne sais à quoi répondre.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vivinude
intervenant expert *
intervenant expert *
avatar

Masculin Nombre de messages : 270
Age : 50
Ville : centre
naturiste depuis : 4 ans
Loisirs : randonnée
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?   Sam 16 Jan 2010, 13:53

"Etre nu peut être un immense plaisir et quand on le découvre isolément, ça pose de drôles de questions, non ?"

Et bien, je pense la même chose. Effectivement, le fait découvrir pour la première, d'oser franchir le pas du naturisme peut procurer un immense plaisir. Celui-ci peut avoir plusieurs causes, l'une d'entre elles est le sentiment de liberté.
Dans mon cas personnel, je dirai que j'ai ressenti un immense plaisir de bien-être, car j'étais enfin moi. J'osais vivre tel que mon corps, mon cerveau, me le demandaient.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?   Ven 29 Jan 2010, 02:05

Hello Vivi.
Pour une fois, je vais essayer d'être simple.
Laughing
Aucun souci pour éprouver du plaisir.
Aucun souci pour l'assumer.
Aucun non plus, pour l'analyser.
Aucun pour revendiquer.
Seul handicap, s'il en est : un trajet de vie imprévu (j'ai le défaut d'être en permanence à "l'affut" de nouveaux évènements).
L'amour, l'éducation, une famille, la contribution à une vie sociale, une région peu propice, le boulot,... tout ça impose de nombreuses contraintes et concessions.
Elles peuvent faire qu'un jour, tu as l'impression de régresser. Je parle du naturisme.
Ou, tout du moins, avoir fait tant de concessions, que quelque chose me manque.
Là, tu comprends ?
drunken
Sinon, je ne serais pas sur ce forum...
Hum...
Razz
En gros, dans mon entourage direct, sur le sujet du naturisme, et celui-là seulement, je ne suis pas satisfait.
Mad
Mais pas grave.
Je suis avec vous et pour l'instant, c'est bien !
Laughing
M.... ch'uis pas sûr d'avoir été aussi clair que je le voulais pour toi...
lol!
Revenir en haut Aller en bas
vivinude
intervenant expert *
intervenant expert *
avatar

Masculin Nombre de messages : 270
Age : 50
Ville : centre
naturiste depuis : 4 ans
Loisirs : randonnée
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?   Ven 29 Jan 2010, 14:40

La vie est une succession de choix. Certains sont à défaut. Et s'il y en a trop cela nous écarte de nous même. Pas toujours facile d'être soi, en fonction de l'entourage.

Je ne vis pas exactement mon naturisme (en sachant que je me revendique nudiste) tel que je le souhaiterais, car j'ai fait le choix de laisser le temps à femme de m'accompagner dans ce monde. Cela donne donc plus de temps. Malgré tout aujourd'hui, nous participons régulièrement à des activités proposées par l'association des Bogues, nous partons chaque année en vacance en milieu nat. Nous faisons tant que possible attention à ce que nous achetons pour un meilleur respect de la nature. Donc cela avance bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?   Sam 30 Jan 2010, 00:16

Vivi :
J'ai un tas de trucs à te dire au sujet de ce que tu évoques.
Je le ferai demain, parce que là, je suis broncho-rhyno-tout ça.
Bon we
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: JE SUIS DE TON AVIS §§§§   Mar 02 Fév 2010, 21:56

vivinude a écrit:
je dois reconnaitre que j'ai bien du mal avec tes réponses, que je trouve confuses.

Alors je me contenterais de répondre brièvement à cette question : quelles différences entre naturisme, nudisme et nudité?

Pour moi, la nudité est une composante des deux premières, à savoir naturisme et nudisme. Concernant le nudisme, ceux sont des personnes qui apprécient les bienfaits de la nudité. Puis le naturisme c'est le nudisme avec en plus la notion de rapprochement avec la nature.

Ma référence naturiste est le peuple Zoé.

Parole d'un nudiste.

En lisant ces mots je te rejoints et je suis de ton avis !!!

JEAN MARIE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: intenant que   Mar 02 Fév 2010, 22:02

joan a écrit:
Hello !

Jusque là, nous sommes d'accord.

Reste à élucider la question de philosophie ou d'état d'esprit (pour moi, ça, c'est une curiosité, pas une nécessité).
Surtout quand on aborde le naturisme de manière... naturelle et qu'aucun débat n'a précédé.

Etre OK sur ce point n'implique pas "partager les mêmes points de vue".
Je sais, il y aurait bien à dire sur le concept. Mais ce forum n'est-il pas là pour ça ?
confused

Si dans mon enfance la nudité était punie, Evil or Very Mad dans mon adolescence, elle m'a questionné. scratch
En gros, j'ai refoulé ma tendance, au bénéfice de la bienséance (de mon éducation).
J'ai donc culpabilisé.

A l'age adulte, compte tenu de l'époque et du milieu social, elle s'est imposée. afro
J'en ai éprouvé les bienfaits, les plaisirs et les découvertes.

Après, tout devient complexe dans mon trajet de vie.
La ville, une nouvelle compagne, des enfants aux caractères différents et respectables, des voisins,...

Aujourd'hui, je ressens les situations de manière extrêmement différentes. Comme un retour en arrière.
Bien sûr, j'ai associé la Nature, l'environnement, à mes sensations et mes envies.
Je me sens donc "Naturiste".
Mais est-ce cela maintenant, en 2010 ?
Moi je ne le sais pas.
Dites-moi.

Et puis un beau jour, je croise (sans les comprendre totalement) les propos de ...54.
Je réagis vivement, comme beaucoup d'entre vous, puis le temps (un peu) passe.
Je me questionne.

Certes, nous avons à faire soit à un psychopathe, soit à un vieil adolescent.
Il n'y a aucune provocation dans ce que je dis, ni aucune insulte.
Mais oui. Etre nu peut être un immense plaisir et quand on le découvre isolément, ça pose de drôles de questions, non ?

Alors je pose ces questions et, en même temps, je fais un mea culpa (après le départ de SOASC Crying or Very sad ).
J'ai été rude vis-àvis de "A POIL 54", je ne regrette absolument rien, mais j'admets que son intervention m'a posé de nombreuses questions.
Ce n'est pas une conclusion mais comme d'hab' je suis long, donc je continuerai plus tard...

Ciao et amitiés, naturellement.

Bonjour,

Je trouve que tu as été rude avec moi, mais je ne t'en veux pas car j'ai vraiment déconné, et j'espère que tu ne m'en voudras pas, et si tu as fait cela c'est très bien cela m'aura servi de leçon !!!

Maintenant que j'ai changé mon pseudo, je vois les choses autrement, et j'ai abandonné cette idée idiote de photos et tout et tout, car cela ne m'aurait créé des ennuis surement !! Mais le footing forestier non .

En tout cas je te remercie de m'avoir bossté ainsi, cela m'a ouvert les yeux, sur le vrai naturisme

Amicalement

JEAN MARIE
Revenir en haut Aller en bas
CommandantBOD
intervenant expert ****
intervenant expert ****
avatar

Masculin Nombre de messages : 823
Age : 47
Ville : CALAIS
naturiste depuis : naissance
Loisirs : Voyages, Photographie, Mosaiques antiques, Détection, Radio-communications, Internet
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?   Jeu 04 Fév 2010, 13:17

joan a écrit:
A Vivi : pardon d'être confus (je le sais) mais c'est comme ça dans ma tête scratch

A toi et à BOD : c'est ça que j'attendais de ce forum.

Je ne me pose pas de questions existentielles sur le sujet. Comprenez bien.
Mais le naturisme est un monde que je côtoie peu et comme vous le savez maintenant, je suis friand de connaissances.

Etre naturiste en famille, entre amis, sur la Côte Sauvage (près de Royan), c'était... naturel, facile, normal dans les années 70.
Je n'ai donc jamais fréquenté de centres, à part dans ces années là, toujours près de Royan et ça s'appelait "L'espace du possible".

Et puis les aléas de la vie ont fait que j'ai de moins en moins pratiqué.
Je manque donc de témoignages, c'est tout.
Je me demande simplement, aujourd'hui, la différence qu'il peut y avoir entre ma passion pour la nature, mon plaisir de la "ressentir" pleinement dans le dépouillement, et (entre autre) ce que j'ai pu lire ici...
Je veux dire que pour moi, la nudité, si c'est quelque chose de "natif", naturel, ça peut être la même chose pour tout le monde, du domaine de l'intimité.
Avec ou sans nécessité de l'évoquer.

Comme chacun d'entre nous, sans doute, j'essaie donc de me situer dans mon environnement social, naturel, aussi bien que familial. Et ce, à tous les niveaux.
La nudité n'étant pas une préoccupation particulière.
D'ailleurs, j'aime aussi me vêtir. Surtout quand j'ai froid (salut BALIAN), que je travaille, ou que ceux que je côtoie seraient indisposés)...

En gros, je ne suis jamais sûr de rien, ni de moi. Et pour l'instant, pas plus rassuré que ça...
Je veux dire (il faut sans doute mieux se connaître) que pour l'instant, peu d'entre nous se dépouillent à travers les mots... à quelques exceptions près et... justement, ça nous fait réagir.

Je sais, je suis compliqué...
Mon message est long : je le continuerai plus tard...

Amitiés à tous, naturellement. study

Zut alors, pour une fois je te trouvais très clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plagenat.pagesperso-orange.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?   Jeu 04 Fév 2010, 18:00

Va voir sur le tropique "témoignage perso"
pirat
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Naturisme, nudisme, nudité... Quelle philosophie ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quelle coque pour la phil and teds
» Quelle barrière pour un escalier ?
» Quelle poussette canne choisir..suis perdue !
» Quelle poussette ?
» Dans quelle arme serviriez vous en cas de guerre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum public du ClubNaturiste.net :: 

Questions techniques...

 :: Questions techniques
-
Sauter vers: